Dieu est-il trop loin pour entendre nos prières ?

Homme en prière

As-tu déjà prié ? As-tu déjà souhaité quelque chose si profondément que toutes tes pensées étaient centrées sur cette même et unique chose ? Oui, sans doute comme tout le monde.  
Allons plus loin maintenant : est-il déjà arrivé que cette même prière ne soit pas exaucée ou bien que tu attendes toujours une réponse de Dieu ? 

La prière, une communication indispensable

La prière l’une des premières choses qu’on apprend nous chrétiens. Nous apprenons à nous adresser à Dieu de manière formelle et informelle. C’est une chose que nous aimons faire, car elle nous permet de communiquer avec notre père, de nous confier à notre meilleur ami et de demander de l’aide à notre sauveur.  

La prière est véritablement un moment à part avec notre Dieu. Lorsqu’on commence une vie de prière, nous avons tendance à nous focaliser sur l’exhaussement. Nous sommes pour ainsi dire persuadés qu’absolument “tout ce que nous demandons avec foi” nous sera accordé. C’est vrai, mais pas toujours, parfois, la prière n’est pas exaucée.  C’est l’une des situations les plus déstabilisantes dans la vie d’un croyant car, elle nous fait mettre en doute la puissance de notre Dieu. 

Dieu serait-il trop loin pour nous entendre ? 

Sans hésitation je réponds NON à cette question !
Sur quoi je me base ?
Simplement sur la parole et sur mes ressentis. Je suis actuellement dans une situation d’attente. Alors, oui, je doute parfois, je baisse même les bras souvent. La seule chose qui me permet de me refocaliser c’est la foi, ou plutôt ce qu’on appelle l’espérance. Plus qu’un simple espoir, l’espérance c’est l’assurance que Dieu agira. Autrement dit, c’est espérer avec foi.  

Il existe des centaines de raisons pour lesquelles nos prières n’aboutissent pas. La première, c’est la discipline. Il nous arrive aussi, de prier sans sincérité ou pour des choses qui in fine ne sont pas bonnes pour nous.

Parfois, nos yeux sont tellement fixés vers notre objectif, qu’on va mettre Dieu de côté. C’est pourtant à ce moment qu’on a le plus besoin lui.  Avec ce type de comportements nous nous éloignons de Dieu. Il devient alors plus facile pour les agressions extérieures de nous atteindre  

 Apprendre à mener une vie de prière n’est pas simple et une relation avec Dieu n’est pas unilatérale. Dieu exauce, certes mais il demande nos cœurs en échange. (Un article sur la prière arrive bientôt).   

Ce qui est difficile c’est lorsque les raisons du silence de Dieu sont inconnues.  Cette situation où malgré nos prières, nos jeunes et l’étude de la parole rien ne se passe.  Vous l’avez peut-être expérimenté, au yeux des autres, on devient une situation, plutôt qu’un nom, le malade, le chômeur, la célibataire plutôt que juste toi.
Les moqueries, les blagues et les doutes sont déjà là et toi, malgré tes efforts tu stagnes et ta situation reste la même.  

N’aie pas peur

Alors Dieu est-il trop loin pour entendre ? Trop sourd pour écouter ? Trop grand pour me voir ?  

Ces questions sont légitimes. C’est comme envoyer un sms dans le vide, sans savoir si la personne a bien reçu son message. 

Va-t-il me répondre, sera-t-il là au rendez-vous ? Ne va-t-il pas se tromper de lieu ou de date ?  

Et puis on se questionne sur soi-même : ai-je mal compris ? Ai-je rêvé ? Peut-être même que je n’aurai pas dû lui proposer. 

Croire qu’on aura la foi en toute situation est louable mais c’est une chose rare qui demande une maturité spirituelle que nous n’avons pas encore atteinte. Nous savons que Dieu fait tout en son temps et selon sa propre volonté. Mais en même temps c’est quelque chose que nous avons du mal à intégrer. La patience et le courage sont pourtant des vertus sur-mentionnées dans la Bible. Le conseil “n’aie pas peur” à lui seul est cité 365 fois un record. C’est vous dire à quel point Dieu met de l’importance à nous rassurer.

Pourtant, quand bien même Dieu ne cesse de nous répéter les mêmes choses nous prenons peur. Cela parce que nous regardons la situation avec les yeux de la chair.  Pour cause, Il n’y a rien de plus frustrant que d’être en position de faiblesse, d’attente. C’est notre nature qui veut ça. Le noir nous fait peur.  Alors, oui je pleure, je m’agace, je peux même m’énerver ou déprimer.  

C’est normal de douter, c’est même sain. Le silence nous pousse à réfléchir et nous conduit à l’incertitude. Le doute n’est pas un problème, c’est la manière de réagir qui importe. Or, pour un croyant il n’y a rien de pire que de perdurer dans le doute. C’est une porte ouverte laissée au diable pour nous faire tomber Il en va de même pour cette épreuve, ce n’est pas elle qui compte mais la manière de réagir face à cette attente qui importe. 

Prends courage

Je n’ai pas de solution miracle ou de conseil exhaustif à donner.
La seule clé ici, c’est la patience et la détermination. Le principal c’est de se laisser guider par l’esprit  Il faudra parfois apprendre à insister encore et encore comme cette veuve devant le juge injuste (Luc 18:1-8). Parfois il faut apprendre à lutter en silence (exode 14:14). Le principal, c’est de se laisser guider par l’esprit .

Sache qu’il travaille en sous-marin. Parfois, c’est seulement quand l’épreuve est finie qu’on comprend la puissance de son œuvre. Dans ces cas, inutile d’être un policier émérite pour remarquer tous les indices laissés par Dieu. Il laisse ces empreintes sur chacune de ses actions ! Les rencontres, les souffrances, les refus et les rendez-vous ratés avaient pour seul but de te faire arriver à destination. : TOUTES ces épreuves ont convergé pour ton bien.  

N'hésitez pas à partager vos expériences, ou vos questions en commentaire 

One comment on “Dieu est-il trop loin pour entendre nos prières ?

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.