Les poudres ayurvédiques lavantes indiennes

 

La chevelure des indiennes est réputée pour être l’une des plus belles au monde. Inutile de la cacher, nous avons tous déjà envié cette jolie crinière,forte, soyeuse et pleine de volume. Certes la génétique y contribue fortement mais elle ne fait pas tout ! Une amie indienne m’a révélé l’un de leurs secrets : l’utilisation des poudres ayurvédique dans leurs routines capillaires. J’avoue avoir été très sceptique au début, mais après avoir essayé, j’ai été définitivement conquise !

Les plantes dites ayurvédiques, sont utilisées en Asie du sud depuis des millénaires dans la médecine traditionnelle en Asie du Sud.  En plus de leurs propriétés médicinales, ces végétaux sont riches en saponines (saposignifie savon en latin). Cette molécule naturelle est un tensio-actif non ionique, doux, moussant, et au PH neutre (le même que celui des cheveux)… Eh oui rien que ça !

Quelle poudre choisir ?

 

Le shikakai:

Fruit Shikakaï
Fruit Shikakaï

 

Sans doute la plus connue des poudres lavantes végétales. Shikaiai signifie “fruit pour les cheveux”. C’est dire toutes les promesses énoncées.  La poudre de Shikakai est issue du fuit d’u même nom de l’arbuste Acacia concinna. Cette poudre magique est utilisée depuis des millénaires par les indiens comme cosmétique naturel. Elle est s’adapte à tous les type de cheveux en plus de ces vertus nattante elle agit comme un soin à la fois pour les longueurs et pour le cuir chevelu.

 

 

Propriétés :

  • Favorise la pousse des cheveux
  • Lutte contre les pellicules de manière douce et durable (contrairement aux shampoings antipelliculaires classiques qui décapent les cheveux)
  • Excellent démêlant le shikakai rend l’utilisation de l’après shampoing (presque) optionnelle
  • Assouplie et fait briller les cheveux
  • Epaississant et volumisant
  • J’ai remarqué que le shikakai avait tendance à noircir mes cheveux

Le sidr:

Feuilles et fruits du Jujubier
Feuilles et fruits du Jujubier

 

Le sidr aussi appelé poudre de jujubier est, quant à elle est obtenue à partir des feuilles du jujubier. C’est en quelque sorte le cousin du shikakai en plus riche en saponoside. Cette plante a la particularité d’être pleine de vitamine C et de potassium. Parfait pour soigner et revigorer des cheveux ou un cuir chevelu en mauvaise santé.
Pour les adeptes des colorations au henné sachez que cette poudre est connue pour ne pas dégorger.

 

Propriétés :

  • Lutte contre la chute des cheveux
  • Lutte contre les pellicules et des démangeaisons du cuir chevelu
  • Fixe la couleur de l’indigo et du katam.
  • Volumisant
  • Astringent
  • Appliquer sur la  peau elle aide à lutter contre le psoriasis, l’eczéma, les furoncles, l’acné et les boutons.

La poudre de Reetha (Aritha)

Fruit Reetha
Fruit Reetha

Elle est issue du fruit du Sapindus Murcorasai. C’est surment la plus méconnue des poudres lavantes, Le reetha, est pourtant un essentiel à la médecine ayurvédique pour soigner les maladies de peau (acné l’eczéma et le psoriasis) et les rhumatismes..
En Inde elle est aussi utilisée pour nettoyer les vêtements, le corps et les cheveux. En effet, le Reetha est la poudre avec la plus forte concentration en saponine. Résultat: elle mousse beaucoup plus que les autres. Cette propriété la rends plus facile d’accès. En tant qu’ingrédient capillaire le Reetha tout comme les autres poudres peut s’utiliser seule. Cependant elle sera encore plus efficace utilisée  en synergie d’autres poudres lavantes ou d’autre ingrédients cosmétiques.
A cause sa cette forte teneur en agent lavant le Reetha est davantage conseillé pour les cheveux gras.

Propriétés :

  • Nettoie et purifie en douceur grâce à sa forte teneur en saponine
  • Effet moussant
  • Antioxydant
  • Dégraissant
  • Lutte contre les pellicules
  • Elimine les lentes et les poux
  • Hybride : sur la peau et les cheveux
  •  lutte contre l’acné, l’eczéma et le psoriasis

Comment utiliser ces poudres ?

Pate de Sir
Pate de Sir | credit the blue blossom

La technique de base est ultra simple :

Etape 1 : Transformer la poudre en pâte

Pour cela mélangez la poudre avec de l’eau chaude/tiède jusqu’à l’obtention d’une pate homogène…et c’est tout.

Selon votre type de cheveux vous pouvez adapter la recette. Ayant les cheveux secs, j’effectue la dilution avec 2/3eau chaude et 1/3 d’huile d’olive ou de ricin. Autre solution très efficace remplacer l’eau par un yaourt bio nature (ou jaunes d’œuf, sirop d’agave, miel).

Etape 2 : Le shampoing 

La pâte doit ensuite être appliqué sur cheveux humides. Ne vous attendez à rien de plus, la pâte ne mousse quasiment pas. Pas de d’inquiétude, on s’habitue rapidement à cet effet.

Etape 3: Rincer

La pâte s’élimine très facilement au rinçage, elle laisse des cheveux incontestablement plus forts et surtout très propres.

J’ai longtemps été sceptique sur l’utilisation d’une poudre sur ma tignasse crépue et particulièrement épaisse. J’ai été convaincu dès la première utilisation aucun résidu ne reste après cette étape.

Quelques conseils néanmoins

  • Attention les poudres sont très volatiles versez avec précaution pour éviter d’éternuer comme une folle ou d’avoir les yeux irrités. Croyez moi c’est pire que le poivre !!!
  • Les pâtes ne se conservent pas donc il vaut mieux prévoir une dizaine de minutes supplémentaire au temps de lavage habituel. Essayé également de ne pas préparer trop de pâte pour éviter le gaspillage.

Pour qui ?

Tout le monde !  Ces mélanges argileux s’adaptent à tous les types de cheveux. Sa facilité d’utilisation convient même aux plus flemmardes. Pour les naturalistas elle constitue une très bonne base à mélanger avec des huiles essentielles, huiles e et vos autres actifs favoris.

Ces plantes transformées en poudres sont parfaites pour toutes les adeptes du no poo ou low poo. J’utilise personnellement le shikakai en low poo entre deux shampoings. Totalement naturelles et autosuffisantes, elles permettent d’éliminer toute les substances nocives malheureusement très présentes dans les shampoings de grande distribution.

N'hésitez pas à partager vos questions ou vos expériences en commentaire

 

One comment on “Les poudres ayurvédiques lavantes indiennes

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.